Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

DOUCE MÉLIA ... M.A.J.

Lien avec l'auteur

 

VOX POPULI

 

***

 

Mélia à travaillé tout le jour à la prise de conscience et à l'expression de la vérité courageuse. Mélia est une flamme jumelle.

Elle a pris des risques. Elle, si douce et patiente en son coeur, s'est démenée pour affirmer sa position.

 

Elle a fait un point sur Facebook, au sujet des flammes jumelles :

 

" Point du jour pour la compréhension de ma page : celles et ceux qui pourraient croire que les flammes jumelles sont des mystiques en contemplation sont bien loin de la réalité.

 

Les flammes jumelles sont des personnes affirmées, type guerrières de la vérité ! Le chemin des flammes jumelles est de devenir SOI donc VRAIES. C'est un déroulement de conscience et de niveaux de conscience ! !

 

N'attendez pas qu'elles flattent votre ego. Ce qui les intéresse, c'est l'âme, le seul interlocuteur véritable et valable à leurs yeux ! Elles s'adressent à la véritable identité des personnes. Elles ne se laisse plus manipuler par l'ego et les egos ! Donc ne soyez pas surpris de mes prises de postition fermes sur cette page. Et je ne crains aucun ego malade ! Ceci écrit avec un clin d'oeil amusé."

 

Mélia a oeuvré jusqu'à la tombée du jour pour faire connaître cette historienne, une bienfaitrice pour la France, Marion SIGAULT.

 

Celle-ci rejoint l'analyse et la synthèse de Mélia au sujet de la géopolitique mondiale. Non seulement elle voit juste, elle est légitime pour démontrer, mais elle apporte les preuves :

 

MARION SIGAULT - N.O.S.D.B.

 

 

LE NOUVEL ORDRE BARBARE

 

 

Mélia a agit tout au long du jour pour prévenir ses frères et soeurs humains du grand chambardement qui les attend à la rentrée, en France. Et des actes à envisager pour le bienfait des générations futures.

 

 

CE QUI EST ENVISAGÉ À TERME PAR LES EGO MALADES ...

 

****

 

QUAND L'HUMAIN ET LE DIVIN SE REJOIGNENT  

 

Par le rire et le raisonnement, Mélia a contré l'un de ses lecteurs qui l'a agressée - lui-même très perturbé et dans le déni -  ne voulant pas voir la chose, tout comme en la dernière guerre expérimentale sur les humains (1939/1945), tous ceux parmi la plupart des juifs déportés via les  bus et trains qui ne voulaient pas croire en ce qui les attendaient ... 

 

Puis grâce à une alerte de l'un de ses réseaux professionnels, Mélia a eu l'occasion de vérifier que son ex-ami, pervers narcissique, la surveillait sur le net.

Elle a écouté son intérieur, noté la trace émotionnelle, a compris que c'était une trace à nettoyer, a clôturé son compte sur ce réseau lequel n'était qu'une vitrine, a pardonné, et a libéré. Il n'a plus aucun moyen de la suivre désormais ...

 

Ayant achevé ce travail dense de communication multiple, inter-personnelles, elle s'installe confortablement dans une chaise, en le solarium de son appartement, à contempler les étoiles et la lune.

 

Elle adore ce moment délicieux de la fin de journée alors que tout est calme, qu'elle entend les oiseaux, dont une petite chouette voisine, sa copine.

Des notes de piano sont dans l'air. Mélia voit apparaître en son "écran intérieur", les doigts courant sur ce piano et rejoignant les notes de la flute traversière, de la harpe et des violons les invitant à la danse. 

Les notes de cette musique si douce élevant l'âme, rejoignant les arbres, ainsi que la chouette hullulante produisent une sensation de poésie romantique absolue.

 

Des jeunes enfants et jeunes adolescents jouent dans le parc, face à Mélia. Malgré les grands arbres qui les entourent, ils sont agités, faisant beaucoup de bruit. Son attention se  porte sur eux : non, ils ne sont pas violents, ils cherchent seulement à communiquer entre eux d'une façon expressive, voire dangereuse pour leur vie, grimpés sur une bêne à bouteilles vides, à 5 mètres du sol.

 

Elle est dans cette ambiance particulière quand l'image de l'amour, en son for intérieur, se présente à elle.

Elle s'y attarde et remarque que cet amour qui l'habite, l'invite. Cet amour qui lui donne une sensation d'expansion, vient lui rappeler qu'il existe et qu'elle s'en sert peu.

Elle songe alors à la prophétie des andes : WIKIPEDIA

 

peru-1246548__340.jpg

 

Mélia n'adhère pas au New âge. Au contraire, elle sait que toutes ces sectes utilisent les faits et les déforment à leur avantage, pour leurs intérêts. C'est ce qui est le propre des sectes : déformer la réalité afin de contenir les humains sous leur emprise, en créant la confusion dans leurs cerveaux, les empêchant d'accéder à la réalité de la vérité.

 

LE NEW AGE ET LE DIABLE

 

Elle prend acte qu'IL (la substance de cet amour) lui fait encore un peu peur. Une image d'un film lui vient à l'esprit, celle d'une nuée verte circulant dans les rues des villes des romains dominant le peuple juif. À la recherche de Jésus, le roi des juifs annoncé, les romains avaient tué tous les premiers-nés des juifs. C'est pourquoi les juifs avaient reçu l'avertisement de peindre un signe sur leurs portes de maison, afin que seuls les enfants premiers-nés des romains fussent tués par cette nuée vengeresse. 

 

Dans les allées et les rues où la nuée passa, tous les premiers-nés des enfants romains furent décimés. Il me semble que ces images existent dans le film "QUO VADIS" ou le film " NÉRON, TYRAN DE ROME ".

 

Dans son souvenir, le fleuve vert constituée d'une nuée verte avançant inéxorablement dans les rues, ressemblait à la même substance apparente que la substance d'amour en volutes dorée diaphane qui s'expand en elle.  

- Et si je le laissais vivre, lui, cet amour qui dort en moi, et si je prenais soin de lui ... prendre soin consciemment...

Oui, prendre soin de cette sustance chaleureuse qui se développe en volutes quand je m'arrête sur elle.

 

sunbeam-1547273_1280.jpg

 

 

Cette substance lui fût révélée le jour de la grande rencontre avec sa flamme jumelle.

Elle l'observe avec douceur, volutes ne demandant qu'à grandir, s'épanouir, s'expandre encore plus.

 

Elle voit soudain cet amour sortant d'elle et se dirigeant dans l'espace, vers les jeunes agités dans le parc. Elle se sent alors envahie d'une grande tendresse pour eux. Elle se sent en harmonie avec tout ce qui l'entoure. Quelques instants plus tard, ils descendent de leur promontoir. Une jeune fille, celle qui était la plus agitée, coure vers son logement. Les autres restent à jouer et rire. Des adultes les rejoignent. Les rires fusent.

 

Soudain, Mélia se sent transportée. Elle semble au même endroit. Elle semble n'avoir pas bougé alors que tout a changé autour d'elle.

 

Elle prend conscience qu'elle a changé de dimension. Elle est complètement inclue dans cet amour qui maintenant emplit l'univers autour d'elle, rejoignant le ciel. À ceci près que la nature et le ciel ont changé de couleur et de substance: substance douce, d'une lumière diaphane, chaude, non pas blanche mais légèrement dorée. Comme délimitée par un voile transparent et avançant sur le terrain du monde dense.

 

Mélia se voit marcher et avancer dans cette lumière, laquelle chemine en même temps qu'elle et transforme le paysage au fur et à mesure que Mélia avance. En fait, Mélia prend conscience que la lumière douce et aimante la précède. Elle comprend soudain cette phrase : marcher dans la lumière.

Elle se sent physiquement dans un espace naturel lumineux ...

 

Puis une image intérieure lui parvient : le globe terrestre tourne sur lui-même de plus en plus vite, en une course folle inversée, comme une balle roule vers le bas.

La  lumière avance encore plus vite que lui, gagnant du terrain sur la lui et l'éclairant de partout au fur et à mesure de sa course. Puis le globe se retrouve entièrement éclairé alors qu'il tournait encore. Un éclat fulgurant se répand sur le cosmos entier. Un big bang de lumière.

Tout est inondé de lumière. 

Mélia est à la fois spectatrice et incluse totalement dans cette substance d'amour si doux.

 

C'est alors qu'elle prend conscience de la grande révélation de son existence : sa flamme jumelle, à son premier contact physique, lui avait annoncé cet amour.

Cet amour les dépasse tous les deux !

 

sunset-2258906_1280.jpg

 

 

Mélia se sent baignant dans cet amour, lequel évolue allègrement en volutes mouvantes, aériennes, parfois transparentes, joyeuses : une énergie puissante d'amour divin manifestée. Elle entend ces mots : puissance divine - le Christ !  

 

Et alors, à sa gauche, venant tout doucement vers elle, son amour de flamme jumelle masculine la rejoint, portant avec lui, comme en une joie de vivre incessante, son humour qui la réjouit. Un bonheur, un frisson de merveille la parcoure. Il est là, dans toute sa beauté réelle, dépourvu et libéré totalement de ses entraves terrestres. Elle se sent sereine. Ainsi tout est parfait et réel.

 

Il n'est pas l'amour divin, il y baigne seulement avec elle, quoique inséparable d'elle. Il lui avait ouvert la porte afin qu'elle le rejoigne un jour. Il lui fait cette surprise dans ce monde réel aimant.

 

Leur rencontre dans la conscience terrestre avait eu pour but de déclencher la manifestation physique, inter-conscience, le réel touchant l'irréel, afin de renaître tous deux à la réalité et à ce qui nous est demandé sur ce plan de conscience terrestre. Leur partenariat dans la conscience terrestre est l'enjeu primordial.

 

Mélia se sent vraiment libre. Ainsi, comme elle l'avait perçu dès le départ, et comme elle le lui avait écrit dans son premier courrier, c'est bien vrai :

cet amour n'est pas dépendant de sa flamme. IL vit par lui-même et de lui-même. IL s'offre en "présent" à celui qui est prêt à le recevoir et à oeuvrer avec lui.

Les deux flammes sont complètement incluses en lui.

En être informé(e ) et être invitée à le découvrir devient un cadeau d'une valeur inouïe.  

 

Mélia a changé de niveau, de monde. À mesure qu'elle avancera, la lumière présente la précédera dans ses pas, éternellement. Tout est beau, bienfaisant, serein.

 

Ses pensées se portent alors sur un membre de sa famille. L'amour le touche. Elle voit l'âme de ce bien-aimé. L'ego s'est effacé littéralement. Elle sait qu'il est guéri.

 

Puis, lui sont présentées en images d'autres personnes. L'amour vivant se déploie sur elles. Mélia réalise et constate qu'elle ne fait rien. L'amour agit tout seul ! Il intervient sur les situations de ténèbres à guérir qu'elle lui montre. En effet si la perfection est réelle, elle ne peut connaître l'imperfection.

Cette substance se porte alors sur les êtres, les situations, les évènements qui se présentent à la pensée de Mélia. Tous sont touchés par cet amour actif et agissant qui les guérit et les transforme.

 

Chères flammes, avez-vous intégré cette donnée ? :

il nous est demandé d'agir ensemble sur les deux plans.

 

01.gif

 

M.A.J. 

 

Une flamme masculine qui n'en croit pas ses oreilles ni ses yeux de ce qu'elle reçoit comme message de sa flamme féminine, plus jeune que lui, me fait des copies de ses échanges avec sa flamme.

 

L'orgueil l'empêche de lire et d'entendre. J'ai répondu ce matin à cet homme : 

 "Cher X ...

C'est encore votre mental qui vous aveugle. Toujours ce satané orgueil !  Pourtant la question est très claire : 

"  Semaine prochaine un midi t dispo? "

Dépéchez-vous d'aimer car la terre a besoin des flammes courageuses qui avancent au - delà de leurs intérêts, et ensemble ..."


Le monde a besoin des deux flammes agissant ensemble sur le plan humain ! C'est une question d'énergie divine amplifiée ! 
 
J'ajoute : la tiédeur a assez duré. Le monde n'a que faire des ego qui sont à la traine de l'amour ... 

Sapristi, Réveillez-vous !!

Soyez des hommes, soyez des femmes dignes de ce nom :

" Homme ! ", " Femme ! " ... debouts !

 

 RÉVEILLEZ-VOUS !!!

 

 

UNE FEMME DEBOUT

 

 

UN HOMME DEBOUT

 

 

bridge-19513_1280.jpg

 

Voici les notes de musique que Mélia a entendu dans le solarium :

 

CELTIC MUSIC

 

***

blue-2061782_960_720.jpg

 

ela@elamarriti.com

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel