Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

UN JOUR PARTICULIER ...

Lien avec l'auteur

 

Une voie de l'âme  ...

 

***

 

Pour ce qui concerne les flammes jumelles (F.J. ) quand l'âme ne peut passer par une voie, elle en emprunte une autre : 

- Mon rêve me parle. Et je saisis quelque peu le sens, toutefois je n'en capte pas toute la signification ... 

 

 " Je me vois et je me sens nue dans une salle vide, accroupie sur les talons, les bras autour du corps pour me protéger, les cheveux très longs attachés en queue de cheval basse. Le corps musclé et mince d'une  indienne  d'Amérique du Nord, comme j'étais dans une ancienne  vie. 
 
 
Je suis protégée des regards potentiels par des tables d'écoliers des années 80. Elles m'entourent comme en un carré.  
 
 
Je suis accroupie dans ce carré m'entourant étroitement, qui laisse toutefois entrevoir ma nudité.
 
 
Je ne sais pas où  sont mes vêtements et quelles sont les circonstances qui m'ont placées dans  cette situation.
 
 
Soudain ma Flamme Jumelle Masculine (F.J.M. ) s'allonge joyeux sur l'une  des  tables,  à  ma droite, le visage à  hauteur du mien, serein, souriant, victorieux. Dans un élan d'excitation, il a presque sauté sur la table.
 
 
Tourné  en direction  opposée comme dans le ying et yang, je ne vois pas son corps. Je vois seulement brièvement qu'il est vêtu  d'un  complet  sombre. Toutefois  je vois nettement  son visage tourné  vers le mien et ses cheveux  bouclés. 
 
 
Il  me regarde avec une expression enchantée. Ses yeux sont clairs. Ils brillent  d'un éclat  particulier  qui m'interpelle. Ils expriment un plaisir  incommensurable. 
 
 
Je me sens sans danger ni honte aucune, complètement vulnérable face à lui.
 
 
Nous sommes seuls  dans cette grande salle éclairée comme en été. Je n'ai pas froid. Je ne bouge pas, seulement fascinée par son regard pétillant de joie et de satisfaction.
 
 
Plus tard, en soirée, je me retrouve dans sa maison où il y a pleins de petites pièces  bien cloisonnées. Je suis vêtue. Il m'a offert de dormir dans une chambre  près de la sienne.  
 
 
Dans cette chambre, en hauteur, un vasistas est ouvert.
 
 
Je lève le regard en direction de ce vasistas quand j'entends  deux "étudiantes"  parler entre elles, en une langue  étrangère incompréhensible. 
 
 
Je me réveille."
 
 
 
 
 
Ce que j'en ressens
 
 
 
La nudité et la vulnérabilité : elle ne cache rien. Elle est transparente et ne bouge pas, malgré son sentiment de vulnérabilité.
 
Aspect d'une indienne : peut-être une croyance à une vie antérieure, ou vie antérieure réelle.
 
Protégée par un carré : le carré est porteur de symboles - unité, intégralité, équilibre - voire de "stabilisation dans la perfection ".
 
 
 
 
 
 
 
Ce qui suit de l'attitude de la flamme jumelle masculine parle de lui-même. Le symbole du ying et yang est net et la joie est profonde. Sa flamme masculine exulte ! 
 
 
Plus tard elle se retrouve dans la maison de sa F.J. aux pièces cloisonnées : sa flamme semble bien ordonner son existence, bien compartimenter sa vie, en partager les éléments. Le soir peut indiquer un changement important. Une fin de cycle suivie d'un commencement.
 
 
Il lui a offert une chambre dans sa maison : le rêve lui dit qu'elle est dans ses pensées, dans sa vie. Qu'il lui offre une place très particulière et intime en son coeur.
 
 
Le vasistas ouvert : une ouverture sur l'extérieur. Une respiration ! Dans la symbolique c'est une libération du pouvoir maternel.
 
 
Deux "étudiantes"  parlent ensemble, en une langue étrangère incompréhensible. Dit autrement, il s'agit d'une chambre ouverte sur l'extérieur ou des personnes qui étudient parlent ensemble de façon énigmatique. Elles parlent en langue étrangère :  il reste des choses à apprendre ensemble ...
 
Le vasistas ouvre sur l'idée d'apprendre ensemble ce qu'il reste d'inexpliqué ... de continuer ensemble le chemin d'apprentisage ...
 
 
 

sirène.gif

À vous chers amis, que diriez  - vous de ce rêve ?

 

Qu'aurais- je oublié d'interpréter ?

 

*** 

 

Il est certain que si l'on ne peut communiquer pour quelque raison inventée par les egos traumatisés, rien n'empêche l'âme de communiquer par tous les moyens qui lui sont propres ...

 

D'où, afin d'être aptes à avancer dans le système des F.J. il est important d'équilibrer nos ego en les nettoyant, soit en affrontant nos peurs pour les détruire. 

 

D'où l'importance pour les F.J.F. de ne plus alimenter l'ego de la F.J. M. - donc d'être très éclairée sur le développement du processus afin de ne plus nourrir son faux-self.

 

Ou dans mon propre langage, continuer à aimer l'âme sans aimer l'ego malade ! Simplement avoir de la compassion et de la patience envers cet ego.

 

D'ailleurs c'est une pratique à acquérir envers tous les ego malades que la vie nous fait rencontrer. Car certes, Adeline Gardinier est dans le juste : le monde extérieur nous renvoie en miroir notre progrès, notre niveau d'intégration de nos acquis. Le tout en pratiquant la distance émotionnelle avec ce que l'on vit ...

 

Ce sont des tests pour nous habituer à la neutralité face aux attaques ou dysfonctionnements des ego, à commencer par le nôtre. À ne plus consacrer d'énergie aux ego malades !  Ne plus les laisser nous toucher.

 

Toutefois, contrairement à Adeline Gardinier, depuis un bon moment je teste une approche totalement différente : écouter seulement l'âme. Suivre seulement ses recommandations, à la minute présente. Soit un travail de pleine conscience. D'où l'importance d'écouter ...

Je suis impressionnée par les résultats : l'âme donne une force extraordinaire pour aplanir toute difficulté ...

  

CE QUI COMPTE EST À L'INTÉRIEUR

 

Adeline Gardinier :

 

LES 3 AXES D'AFFIRMATION POUR GÉRER LA NÉGATIVITÉ

 

 

3356464332.gif

 

Commentaires

  • Oui, c'est une bonne méthode: écouter son âme! Il y a tellement de conseils douteux pour les flammes sur internet, il vaut mieux écouter au fond de soi pour savoir que croire et quel chemin prendre. Se faire confiance et ne pas se laisser désorienter.

  • C'est un fait ... le bon sens de l'âme vient au secours de plus en plus de personnes ... Je le constate régulièrement . Merci Eyram

Écrire un commentaire

Optionnel