Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

DE L'AMOUR ET DE LA SOLITUDE ... ET PLUS ENCORE ...

Lien avec l'auteur

 

Livre audio : De l'amour et de la solitude

 

Post mis en ligne en fin d'année 2015. Je le réactualise car il est complètement en adéquation avec l'actualité et les sujets traités précédemment ... 

"Tout ce que je veux est : me libérer de tout ce qui n'est pas amour"

 

amour,sexualité

De ce qui fait obstacle à l'amour ...

Quand l'amour devient possible.

 

On peut ne pas être en accord avec tout ce que Krishnamurti véhicule, à savoir entre autre, son propre rapport au divin, ou encore, la sensation de "vide". C'est son expérience, sa philosophie.

Par "l'esprit", il sous-entend l'ego, l'entendement mortel, le fonctionnement du cerveau.

amour,sexualité 

Je considère son approche comme étant intéressante, du fait que, tout comme je l'ai vécu personnellement, il traite de "l'amour qui n'est pas" pour aboutir, par effet "entonnoir", à "ce que l'amour est" :  se référer au paragraphe astuces pour le Runneren fin du post "Après la séparation ...". 

 

Il exprime un principe de recherche appliquée, et une méthode adoptée par le corps médical, dont l'objectif est d'arrêter un diagnostic de maladie, au plus près de la véracité de la situation.

 

Nous pouvons supposer qu'il fait partie des personnes qui, comme je l'ai fait, sans l'avoir désiré - mais plutôt, par manque d'information initiale sur le sujet, et contraintes par la vie - ont expérimenté cet effet "entonnoir",  sur le terrain.

 

Il s'agit là de l'apprentissage, de la connaissance par la pratique à l'aveugle. 

 

Quand ces personnes en prennent conscience, elles peuvent en extraire le sens d'orientation de leur l'existence, dont elles n'avaient pas, précédemment, la vision globale.

 

Certains diront que, peut-être, quelque part ailleurs, dans l'invisible, avant de venir sur cette terre, ou de revenir, nous avons choisi avec intention précise. Nous aurions fait des choix afin d'expérimenter l'amour, sur cette terre ... 

 

Considérons que, comme l'ensemble de mes écrits sur ce blog, c'est un support de réflexion et de méditation, car rien ne saurait remplacer la belle aventure de l'expérience personnelle et unique, que je vous souhaite. 

 amour,sexualité

S'asseoir confortablement, faire silence afin de ne pas être dérangé, et recevoir l'essence de chaque mot exprimé.

 

Il est possible aussi d'écouter en plusieurs fois, car le sujet est dense, sur une certaine durée ...

amour,sexualité

Quand l'amour libère.

 

Pour une méditation complète, voici ci-dessous, un écrit de Paul Stark Seeley, écrit rejoignant la même définition de "l'amour qui libère", dans une approche et un esprit totalement opposés. 

 

Sans le savoir, à la même époque de l'histoire, les deux auteurs disent la même chose, sous des approches qui se situent à l'opposé l'une de l'autre. Toutefois, complètement complémentaires.

 

Krisnamurti pense à raison, que les dieux - faits à l'image des hommes, selon leur évolution barbare ou humaniste - sont faux et mensongers, tandis que Paul Stark Seelay, s'inspirant de l'esprit de la Bible, et des travaux de *Mary Baker Eddy (1821-1910), pense à raison, qu'il y a une autre perspective concernant le divin :

un Principe Amour, Vie, Vérité, que l'on peut adorer, et adopter en tant que Dieu. Principe qui ne peut pas avoir été inventé par les hommes, dont le cerveau n'est pas en capacité de concevoir une telle infinité.

 

Dans son article "L'amour vrai délivre de l'attachement personnel " - parlant des humains, Paul Stark Seelaiy écrit ceci:

"Les idées (de Dieu) ne remontent pas à des dates différentes, comme pourrait le faire croire la classification matérielle fondée sur l'âge et les générations.

 

Toutes coexistent dans la grande famille de l'Amour, où nulle ne dépend d'une autre, tandis que toutes dépendent de Dieu, leur source commune.

 

Elles échangent mutuellement des bienfaits, non pas en raison d'un attachement personnel, mais sous l'impulsion de l'Entendement divin qui crée, anime, protège, unit toutes les idées dans une indivisible fraternité.

 

« Dans la Science, l'Amour divin seul gouverne l'homme. » Sur ce roc, on peut maîtriser toutes les formes d'affection purement personnelle.

 

Parce que « l'Amour divin seul gouverne l'homme, » celui-ci existe à jamais. Sa vie, sa santé, sa sécurité, sa place, ses relations, son activité sont sûres.

 

« L'Éternel achèvera ce qui me concerne, » dit le Psalmiste. Et cela s'applique à toute individualité.

 

L'Entendement du Christ le sait; il nous fait réaliser, vous et moi, cette vérité concernant nous-mêmes et notre frère.

 

Notre travail, pour nous affranchir des attachements personnels, consiste donc à réaliser toujours davantage l'unité de l'homme avec Dieu; il faut penser non pas en fonction d'un monde matériel et de personnalités mortelles, mais selon le royaume de Dieu, universel, intact, peuplé maintenant et toujours d'individualités exprimant — Dieu, votre individualité véritable, la mienne, celle de notre frère.

 

Ces pensées-là élèvent la conscience plus haut que l'entendement mortel et sa prétendue création de personnes mortelles, jusqu'au sens spirituel et vrai de Dieu, de l'homme, des rapports scientifiques.

 

Alors on verra dans notre carrière, moins d'attachement personnel, plus de confiance en Dieu ; le gouvernement de l'Amour se manifestera davantage pour nous tous, par la liberté individuelle, la sécurité, la moralité, la bienveillance.

 

L'idée-Christ concernant l'être remplace les faux appuis de l'attachement personnel, par le sens spirituel de l'unité, qui montre tous les hommes unis à Dieu et goûtant la sécurité.

 

Moïse déclara :

« Car l'Éternel votre Dieu est le Dieu des dieux... qui ne fait point acception de personnes. »

Bien des siècles plus tard, Pierre vit que cela était toujours vrai, et dit: « Dieu ne fait pas acception de personnes. »

 

Qui peut se permettre d'accorder à la personnalité humaine plus de valeur que Dieu ne lui en attribue ? "

- Herald of the Christian Science -

amour,sexualité

 

elamarriti@gmail.com

 

Écrire un commentaire

Optionnel