Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

UN TRÉSOR DANS L'AMOUR ÉNERGÉTIQUE

Lien avec l'auteur

 

EN BREF

 

LÂCHER PRISE

 

 

En ce moment j'ai besoin d'être dans ma "caverne" ... Le silence me restaure.

 

Ma vie extérieure est tellement dense que je n'ai pas eu beaucoup de temps à consacrer au blog. Cependant vous avez déjà pas mal d'écrits à votre disposition. Vous êtes riches.

 

La petite touche d'aujourd'hui est de définitivement vous dire que l'amour des flammes jumelles n'est pas une histoire classique amoureuse, une romance. C'est un apprentissage énergétique.

 

C'est un très long apprentissage. Et si depuis la rencontre, nous avions résidé physiquement ensemble, nous n'aurions pas pu développer cet apprentissage.

 

Alors oui, comme je l'écrivais à un lecteur, c'est frustrant car notre ego même bien calmé, voudrait se serrer très fort contre le coeur de l'autre. Ce serait si beau de le rêver, mais là encore ce serait l'ego qui rêverait. Le rêve et la romance ne sont pas attendu en cet amour. Ce n'est pas l'amour romantique qu'il nous faut développer. Même si le désir de cet autre est immense, voire plus.

 

Il nous est demandé de vivre un amour " ÉNERGÉTIQUE ". Incroyable, impensable mais vrai !  C'est pourquoi il nous faut nous débarrasser de toutes nos programmations, de toutes nos souffrances du passé. Le passé est mort. Nous avons assez souffert. Nous n'avons plus à le laisser nous pourrir la vie au présent. L'énergie qui vient du haut nous aide à faire ce nettoyage.


Ce qui fait qu'à un moment donné, la télépathie se développe encore plus et devient un élément de communication naturelle entre les deux flammes.

 

Pour ce faire, avant tout, il faut avoir " laché prise ". Non pas avoir abandonné l'union dont on ne peut pas se défaire de quelque façon que ce soit, mais simplement, avoir laissé l'autre évoluer selon ses besoins.

 

TWIN FLAMES STOP PLAYING THE GAME

 

Quand nous avons tout compris, nous ne jouons plus au jeu du chat et de la souris ! Terminé ! Nous sortons de la course des ego. Et progressivement, nous changeons de dimension, soit pour parler de façon claire, d'état de conscience.

 

Dans un premier temps qui peut être assez long si nous résistons, nous commençons par découvrir et apprendre à communiquer sans le langage humain : par la pensée et par l'âme. Et curieusement, cette connaissance ne vient pas forcément par des voies attendues. Nous vivons d'heureuses surprises. 

 

Ce n'est pas une relation, c'est une union inversée aux relations classiques humaines. Et pour réaliser cette union, nous avons à traverser une succession d'exercices, de travaux pratiques qui permettent d'avancer sur nos zones cachées de souffrances à nettoyer à l'intérieur de nous-mêmes. 

Quand un exercice finit, l'autre commence.

 

Ce n'est pas une théorie, c'est du concret. Un véritable travail sur soi pour nous délivrer de nos souffrances. C'est pourquoi je l'ai placée dans la catégorie du développement personnel. Sauf que ce développement se fait grâce à l'énergie divine. Je dis bien " divine " pour prendre position face à ces êtres qui, comme tous les moutons de chaque génération, bêlent tous dans le même sens. Celles et ceux qui rejettent Dieu en masse, pour adorer l'univers.

 

S'ils rejettent leur vision de Dieu, c'est leur problème. S'ils adorent l'univers c'est encore leur problème. Qu'ils empêchent les autres d'avoir leur propre définition et vision de Dieu, est par essence, la manifestation d'un esprit de tyrans !  

 

Donc j'insiste : énergie divine, du Dieu Principe d'amour, bienveillant et tendre, qui veille sur ses enfants qui l'aiment !  C'est mon blog ...Bah oui, pas celui d'une autre ou d'un autre. Alors pour celles et ceux que mes positions dérangent, je vous prie gentiment d'aller lire ailleurs, sur un autre site.

 

Que vous le vouliez ou non, il y a deux types d'énergie, celle du haut et celle du bas. Et quand on l'utilise, on se rend compte qu'il ne faut pas plaisanter dans le subtil, avec ce que l'on ne connaît pas, ni avec ce que l'on ne maîtrise pas.

 

Nous apprenons ce qu'est cette énergie et comment elle nous bouscule, nous emmène sur SA route. Quand c'est inéluctable, la solution est de suivre le flot, de ne pas résister, de faire confiance au divin.

 

En ce sens nous sommes donc obligés de nous intéresser à l'énergie et comment elle agit sur nous, ce qu'elle nous fait traverser au moment où elle nous traverse et nous nettoie.


Dans un second temps, vient la communication via le corps. Après l'âme, l'esprit, le coeur, c'est le corps qui est sollicité.

 
En dernier ressort, partant du haut vers le bas, la dernière étape vise NOS corps, ses blocages, ceux qui nous font souffrir, qui sont des enkystements de nos souffrances, les bloqueurs d'énergie. 

 

Et c'est alors que tout se complique car nos peurs ressortent de plus belle.

 

Nous portons avec nous et transportons dans notre corps tous les interdits liés au corps, à la sexualité.

Depuis des générations, ces interdits sont de ce style : une femme ne dit pas à un homme qu'elle a envie de faire l'amour avec lui - Il pourrait la mépriser, l'humilier, etc... Ou la culpabilité, pour un homme, par exemple : je ne suis pas assez musclé, je ne suis pas assez grand, etc .. Pour une femme : je n'aime pas mes jambes, je suis trop petite, je suis trop grosse, etc.

 

Il est possible d'y ajouter les jaloux, jalouses qui ont impacté notre corps, par leur déshabillage fielleux, à la recherche de failles et faiblesses, et que l'on a fait semblant de ne pas voir. Ces regards d'ego malades de jalousie qui jalouseraient une étoile en faisant oublier à leurs propriétaires qu'ils sont eux-mêmes des étoiles.

Soit tout ce qui reste dans l'ego inconscient et fait culpabiliser ou pétrifie, dans la crainte du regard de l'autre.

Nous subissons la résultante inconsciente de l'impact négatif de l'extérieur. Et c'est à ce moment-là que l'amour pour soi doit parvenir à son maximum, soit accepter son corps tel qu'il est car c'est lui qui nous aime le plus en ce bas monde. C'est lui qui nous permet d'être libre et de nous mouvoir. Peu importe donc le regard des autres qui, pour la plupart, quand nous n'allons pas bien, sont rarement présents !

 

Donc certes, il y a souvent une compassion d'amour envers notre corps à ressentir. Comme dit Dio, c'est le challenge du miroir. Ce dernier exercice consiste à se regarder dans le miroir, à regarder ce que nous aimons le moins dans notre apparence corporelle puis à l'accueillir et à l'aimer, quoiqu'il arrive ! 

 

Merci à nos chères flammes jumelles qui, dans le subtil, viennent nous montrer et nous demander de maintenir notre vibration corporelle dans notre amour pour elles, sans nous parler de quelques zones de notre corps dont nous pourrions avoir quelques complexes. Nos flammes s'en fichent royalement.

  

Ensuite donc, quand la communication télépathique est devenue naturelle, vient la communication par le corps. 

 

En effet, alors que nous communiquons via l'âme et l'esprit, il nous est demandé de communiquer via le corps. En substance, il peut se produire en conscience, des scènes très spéciales indiquant les blocages, les peurs cachées qui empêchent le corps de vibrer dans la direction de l'être que nous aimons.

- Help ! Si je me laisse aller à vibrer pour toi, dans mon corps, vers ton corps, que va t-il arriver ? Vais-je mourir d'amour ou me diluer ou me fondre ? Et toi qui n'est pas là, que vais-je faire de toute cette merveille qui a le goût d'un grand frisson érotique ?

Vous venez de lire une expression de l'ego qui a encore peur ...

Mais se laisser aller à la confiance de l'âme et du divin et de notre flamme ...

 

Alors le lui dire, lui dire en pensée que nous avons un blocage, que nous n'en avons pas encore trouvé la clé, mais que nous comprenons ce qu'il fait pour nous, que nous l'aimons quoi qu'il fasse, car il le fait pour notre plus haut bien, par amour, est de la plus haute importance.

 

Ressentir son amour et lui transmettre le nôtre en retour, via tout notre être, dont notre corps. Ceci est un défi à la science physique et relève du quantique, certes, de l'amour qui  soulève nos montagnes intérieures.

 

MAGIC TRAVEL

 

Écoutons bien cette personne :

la dernière pièce du puzzle

 

TWIN FLAMES STRONG SACRAL ENERGY PIT UNION

 

 

Attention, vérifier à l'intérieur de soi si cette femme ne se trompe pas avec des intentions des plus aimantes. Je l'ai étudiée pendant quelques années et elle est sincère. Mais que canalise t - elle à chaque fois et quoi, est une autre affaire ...

 

Personnellement, pour ce qu'elle dit des personnes de plus de 35 ans, je ressens ce qu'elle voit ici, comme étant une affirmation et un conseil assez violents.

 

Se détacher physiquement d'un amour magnifique en faisant l'amour avec une autre personne, et même plus, "dans l'astral " est très violent ! Très new age, très années 60 ...

La question est de savoir ce que cette personne canalise.

 

Faire l'amour dans l'astral avec une personne est extraordinaire à condition que cette personne en soit d'accord, que nous le fassions ensemble consciemment, et avec un véritable et authentique amour.

Dans le cas contraire, c'est extrêmement dangereux.

 

Faire l'amour avec notre flamme jumelle dans l'astral, certes, puisque nous le faisons déjà à distance, en premier lieu ! 

 

Premièrement, cette vidéaste oublie une chose très importante : quand nous sommes parvenus à ce stade d'évolution, nous ne sommes plus du tout attachés.

Et si, par erreur, nous avions fait l'amour avec notre flamme jumelle au moment de notre rencontre, ce détachement a été encore plus difficile. Tous les témoignages le prouvent ! Les libertins qui se sont confiés à moi le prouvent. Car oui, les libertins ne sont pas  " épargnés " par cet amour énergétique.

 

Se poser des questions est un exercice en soi tout au long de ce chemin, pour vérifier notre intérieur et si cela résonne en nous en accord avec notre Dieu, en symbiose avec notre âme.

 

Vraiment cette aventure impitoyable me fait penser aux écrits de Orson Scott Card et à ses personnages : il faut toujours vérifier avec soi, en conversation avec soi-même, si ce qui est proposé n'est pas un piège.

 

Nous ne sommes pas paranoiaques, mais nous sommes arrivés au dernier stade de " l'examen de passage" et  jusqu'au bout, nous avons des épreuves à franchir pour affirmer et assumer notre liberté essentielle. 

 

Cette vidéaste voit des ébats érotiques. Certes, il y en aura puisqu'ils font partie de la sexualité sacrée. Et qu'avec un amour si fort, il n'y aura pas même de questions ni  de problèmes non réglés de sexualité. Comme avec l'âme, le coeur et l'esprit, le corps suit NATURELLEMENT.

 

Faisons plutôt confiance à ce que notre âme et ce que notre flamme vient nous proposer de faire, soit nous aligner avec les vibrations de son corps, plutôt que de suivre des conseils de personnes, lesquels conseils sont parfois d'une violence extrême. Nous aligner sur la vibration de son corps est d'une infinie tendresse et une découverte sans précédent.

 

TWIN FLAMES AND OTHER SEXUAL PARTNERS

 

Be careful, check inside yourself if this woman is not mistaken with the most loving intention. I have studied her or learn about her for a few years and she is sincere. But what does she is channeling each time and what, is another matter ...

 

Personally, I feel that what she sees for people over 35 years old as being a rather violent statement and advice.

 

To physically detach oneself from a beautiful love by making love with another person is very violent ! And more, " in the astral" , is very new age, very year 60.

 ...The question is what does this person is she channeling ?

 

Making love " in the Astral " with a person is fantastic with the specific condition that this person agrees with us, that we make love consciously and with true and genuine love. 

Otherwise, it is extremely dangerous.

 

Making Love with our twin flame " in the astral ", certainly, since we already do it at a distance, in the first place !

 

Firstly, this videographer forgets a very important thing : when we have reached this stage of evolution, we are not attached anymore. And if, by mistake, we had made love with our twin flame, at the time of our meeting, this detachment is even more difficult. All the testimonials prove it ! The libertines who have confided in me prove it. Because yes, libertines are not "spared" by this energetic love.

 

Asking oneself questions is an exercise in itself, to verify our interior and if it resonates in us according to our God, our soul.

 

Really this ruthless adventure reminds me of the writings of Orson Scott Card and his characters: one must always check with oneself, in conversation with oneself if what is proposed is not a trap.

 

We are not paranoid but we are arrived at the last stage of the " examination tests " and that until the end, we have challenges to assert and assume our essential freedom.

 

This videographer sees erotic frolics, certainly, there will be because they are part of sacred sexuality. And with such a strong love, there will not even be issues or unresolved issues of sexuality.

 

As with the soul, the heart and the mind, the body follows NATURALLY.

 

Instead, let's trust our soul and what our passion is for us to do, aligning ourselves with the vibrations of our body, rather than following people's advice, which advice is sometimes extremely violent.

 

Aligning ourselves with the vibration of our body's twin flame is of infinite tenderness and unprecedented discovery.

 

 

TWIN FLAMES AND OTHER SEXUAL PARTNERS 

 

LE CHAKRA RACINE

 

FONCTIONNEMENT DU 1ER CHAKRA

 

 CHAKRA RACINE, SÉCURITÉ, CONFIANCE EN SOI

 

COMMENT OUVRIR LE CHAKRA RACINE

 

sirène.gif

 

Merci à toi ma muse qui ne me quitte jamais.

 

 

VIVRE UN MIRACLE

 

AU

 

GARDEN OF DREAMS AND POEME

 

 

***

 

AND

 

 

DANCING WITH THE WIND

 

3356464332.gif 

 

 

 

ela@elamarriti.com

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel