Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

QUID DU ROMANTISME MASCULIN

Lien avec l'auteur

En parler, il est temps ...

☆☆☆

Comment une rose se marie avec le cuir ...

 

LA LANGUE DES ANGES

 

Anna penchée sur une photo du festival :

- Dieu que cet homme est beau !

Romy assise sur le canapé 

- je te l'avais dit : suis-moi, toi qui recherche un homme. Partout où je vais il y en a. C'est comme cela pour moi depuis que je suis sur terre  !

Anna :

- quel âge a t'il ?

- que t'importe ? Il a au moins 50 ans ... Un homme fait en somme !

 

Romy se souvient :

Il fait si chaud que chacun est allé s'asseoir à  l'ombre sous cet immense chêne qui surplombe une table avec des bancs.

Romy et Hélène ont déplacé leurs livres et discutent ensemble en attendant les lecteurs.

 

Soudain, comme il lui arrive parfois quand elle sent que l'ennui la guette, Romy se tourne vers ses voisins de gauche. Elle y découvre, assis à  la même table, un homme magnifique s'étant installé à  presque un mètre  d'elle. Elle ne s'en était pas aperçue. Saisie  d'une inspiration elle se tourne vers lui et vers l'assemblée. Elle s'écrie :

- qui est passionné par l'amour ici ???

Elle  se lève et fait face à ce public improvisé. Elle renouvelle  sa question puis :

- qui, parmi vous, a entendu parler des flammes jumelles?

 

Des sourires, de la tendresse, des signes de tête. il est clair que personne ne semble connaître le sujet. Une voix à sa droite s'élève :

- les flammes jumelles je connais un peu....

Tout le monde tourne la tête en sa direction. Romy le regarde attentivement. Il la fixe, les yeux dans les yeux. Un regard franc,  doux et fort à  la fois.

- je ne l'ai pas encore rencontrée, mais je l'attends ...

Il est ce bel homme de type indien d'Amérique du Nord, assis à  un mètre  d'elle, vêtu en chef de bande d'une autre époque, tout de cuir noir, les bras nus et le petit ventre musclé bien en vue.

 

Ses cheveux noir intense tombent sur sa nuque. C'est un artiste. Auprès de  lui, un autre homme plus jeune, plutôt de type caucasien, très beau également, les cheveux blonds foncés très  longs, vêtu en décontracté élégant.

 

Le bel exotique reprend :

- il n'y en a qu'une. Une seule flamme jumelle ! Tous les autres amours sont des âmes soeurs.

- comment le savez-vous ?

- je me suis longuement informé. Je l'attends ...

 

L' échange dure un temps suffisant pour informer l'assistance au sujet des flammes jumelles et pour laisser  à  Romy un impact durable. 

 

C'est alors que Romy, pour faire diversion et dynamiser l'assistance, et à la plus grande joie des messieurs, s'écrie à  nouveau en ciblant les hommes aux cheveux courts :

- si vous saviez Messieurs, à  quel point aux yeux des femmes, les hommes aux cheveux longs sont romantiques et sexy en diable !

 

Romy a soudain  une vision de Samson et Dalila. Elle chasse l'image : Dalila lui apparait comme étant une idiote jalouse.

 

- elles ne vous en diront rien ... mais elles adorent !

Laissez pousser vos cheveux Messieurs !

 

Certains hommes aux cheveux courts sourient en la  regardant, curieusement complices. Ceux qui ont les cheveux longs jubilent. Éclairés d'un franc sourire ou d'un autre plus discret, leurs visages rayonnent. 

 

Romy se souvient alors de cette autre scène, un jour de fête en un autre univers où elle avait revêtu une crinoline de type "Scarlett O'Hara". Les hommes étaient littéralement à  ses pieds.

 

Alors qu'elle s'était  assise, l'un d'entre eux, malgré son statut de conseiller municipal, s'est agenouillé devant elle. Il a posé  la tête sur les genoux de Romy, comme un enfant. Un autre homme charmant, également  conseiller municipal de la ville et agent immobilier plutôt  réservé,  cachait difficilement son admiration.

 

Au détour d'un chemin qu'elle avait emprunté, Il avait osé  lui parler. C'est précisément  à ce moment- là qu'elle avait capté dans ses tripes en quoi consiste le romantisme masculin. Il  lui avait fait ressentir combien le romantisme est profondément  inscrit dans l'âme  masculine française. Elle avait reçu  cette révélation oh combien adorable !

 

Anna invite Romy à se détendre sur une chaise de camping juste sortie sous le hautvent pour cette soirée chaude.  Le pied de Romy chancelle. Elle s'affale dans le siège tandis qu'au même  moment un tracteur vrombit, passant à  pleine vitesse.

- tes seins ! crie Anna en reproche 

- quoi mes seins ?

- arrête de les  exposer ! Il va les voir !

- quoi? Mais tu délires !  Et comment veux-tu  qu'il nous voit derrière  ton massif d'arbres ? Tu crois qu'il  n'a jamais vu de seins ?

Je suis en maillot de bain ! J'ai un paréo dessus et j'en n'ai rien à  faire de ce type ! 

- moi si j'en ai à faire !

 

Romy regarde Anna. Si seulement Anna voyait ce que Romy voit : sa robe débraillée tombant sur une poitrine non maintenue qui se promène à la gauche de son vêtement. Les yeux furibonds, Anna lui apparait sincère dans sa posture de crainte vis-à-vis du regard des autres.

 En voix intérieure, elle se dit :

- un fait à prendre en considération : elle est conseillère municipale de  son village. 

 

Romy :

- voici trois jours que nous sommes ensemble, dit elle avec un rire, et nous nous querellons comme un vieux couple ! 

 

Le temps qu'elle réalise le grotesque de la situation, Anna  la regarde les yeux écarquillés.

 

Romy :

- encore un mot et je pars !

- eh bien pars ! 

Elles s'affrontent du regard. Elles sont de même force.

À ce moment-là elles deviennent amies.

 

Elles éclatent de  rire ...

 

Le lendemain, Romy et Anna, étendues  chacune dans un hamac sirotent un thé  à  la menthe.

 

Romy :

- que  penses -tu des hommes  romantiques ? 

- j'adore !

 

Elles se regardent, les yeux pétillants, unies en silence dans la  même  complicité, la même exaltation silencieuse, voire de la volupté. 

 

Ah si les hommes savaient que le romantisme au masculin nous fait fondre !

 

 

NUIT MAGIQUE

 

 

LES ROMANTIQUES

 

 

Au petit matin du jour suivant, Romy reprend la route. Alors qu'elle sort de la propriété de Anna, elle rencontre un engin agricole.

 

Son conducteur tourne à  gauche devant son véhicule, dans une immense cour où  trois  hommes l'attendent.

 

L'un d'entre eux lève la main  et fait un signe d'amitié respectueuse en direction de Romy.

 

Elle le reconnaît : c'est le conducteur du tracteur-bolide qui faisait  du rodéo la veille, devant la maison de Anna.

 

Cet homme dégage de très  bonnes vibrations. Il maintient son regard avec respect.

 

Romy en voix intérieure :

- Anna a t'elle vraiment compris le romantisme  masculin ??? ... Avons-nous toutes deux, et avons-nous  tous quelque vécu commun de ce romantisme particulier ? 

 

20180630_112344.jpg

 

 

 

À  suivre ...

 

 

elamarriti@gmail.com

 

 

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel